Bodypainting, La peau comme toile, trois portrait maquilleés par Morgane Makeup artist

BodyPainting, La peau comme toile, par Morgane MakeUp artist

Troquer la toile contre la peau, un art trop peu répandu à mon goût, n’en a pas moins ses concours et ses propres codes (le modèle doit-il ou non être nu ?). Mais l’art n’est-il pas juste la liberté de créer une oeuvre qui fait vibrer ? Découvrez comment Morgane, MakeUp artist est sortie de ce cadre et a défié les difficultés techniques de la peau comme toile, pour exercer son art du Body Painting sur son coprs.

Interview de Morgane, BodyPainting et MakeUp artist

Comment as-tu commencé ?

Depuis l’enfance je suis passionnée par le spectacle, les costumes, les personnages… Je me déguisais tout le temps, je fabriquais des costumes pour mes jouets en découpant des bouts de tissus dans mes t-shirts… 

Et cette passion ne ma jamais vraiment quittée. Je me suis d’abord dirigée vers le cosplay*, où la partie création du costume m’a permis de m’épanouir. 

* Le Cosplay, de l’anglais « costume » et « play », est un loisir qui consiste à jouer le rôle de ses personnages en imitant leur costume jusque dans la coupe de cheveux (avec une perruque ou en abordant la même coupe de cheveux).
Les personnages de prédilection des cosplayers sont généralement les Mangas, les personnages DC Comics et Marvel (comme Morgane), ou les personnages de jeux vidéos.

Gwenpool*, Cosplay
Modèle Morgane

Body painting du personnage Gwenpool, sur le modèle Morgane, artiste MakeUp

Gwenpool*, Body painting,
Modèle Morgane

* Gwenpool :  Simple lectrice de comics, cette jeune femme déjantée a toujours rêvée d’être une super-héroïne. Sa vie change radicalement lorsqu’elle se réveille dans un univers où les héros qu’elle prenait tant de plaisir à suivre sont devenus réels. Consciente que ce nouvel environnement n’a rien de possible, elle commence à agir comme bon lui semble : après tout, dans un monde où rien n’est réel, ses actions ne peuvent pas vraiment avoir de conséquences (Référence Daily Geek)…

Et là, j’ai découvert le maquillage. Je connaissais déjà celui pour la vie de tous les jours… Mais pas réellement celui qui nous change, nous transforme en une autre personne, un autre personnage. Cela m’a tellement plut !!! Les possibilités que cela offre sont tellement infinies !!!

Je me suis embarquée dans ce vaste univers, en me formant au maquillage artistique, puis à la coiffure et à la perruque… 

Travaillant tantôt pour un spectacle, puis sur des shootings photos, tout en profitant de mon temps libre pour mes projets persos !!

Bodypainting du personnage Gwenpool, sur le modèle Morgane, Artist MakeUp

Gwenpool*, Body painting avec omme modèle, Morgane elle-même

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je tire mon inspiration partout où se pose mon regard

Inspirée par la Nature

La nature m’inspire beaucoup de par ses formes et couleurs tellement variés ! 

J’aime le côté brut de la terre et de l’argile, mais aussi la délicatesse d’un pétale. Toutes ses nuances et ses contrastes !!

Inspirée par la Peinture

« Les raboteurs de parquet »  de Caillebote

Photo d'un tableau des raboteurs de Caillebotte, peintre impressionist

La peinture m’inspire énormément également. J’ai toujours été subjuguée par les tableaux dans les musées, qui me paraissaient inaccessibles de par la technique et la maîtrise qu’ont les artistes peintres. 

L’impressionnisme me fascine.

J’aime tout particulièrement Renoir et Degas, et je peux rester des heures en admiration devant « les raboteurs de parquet » de Caillebotte.

Je tire aussi beaucoup mon inspiration de Klimt.

Face painting inspirée par Klimt, modèle Morgane elle-même, MakeUp artist

Face Painting inspirée par Klimt*

Pourquoi ce tableau  en particulier ?
– J’aime les reflets verts de la peau dans les ombres.

* Gustave Klimt : fin du XIXième siècle, début du XXième. Porte-étendard pictural de l’Art-Nouveau, Klimt est le peintre autrichien le plus connu.

Il est mondialement reconnu pour la profusion de détails, la précision de ses portraits et la richesse des décors.

L’identité des peintures de Gustave Klimt se retrouve aussi dans la multitude de couleurs de ses toiles, avec pour particularité, une surabondance d’utilisation de l’or dans ses peintures. 

Quand à son thème de prédilection, la femme fatale dominatrice et castratrice, personnage féminin aussi bien sensuel que figuratif. Par opposition, les quelques paysages qu’il a peint, présentent une absence de personnage, ce qui leurs donne une ambiance de particulière sérénité.

Klimt est un artiste éclectique, aussi bien dans la création – il a  aussi énormément dessiné – que dans son inspiration, qu’il puise dans l’art européen de la fin du Moyen Age comme dans celui de la Grèce antique.

Inspirée par la Pop Culture

J’ai donc troqué la toile par la peau, et m’amuse avec mes pinceaux.

La pop culture, avec son lot de jeux videos et de comics est aussi une grande source d’inspiration. J’en suis fan depuis de nombreuses années. Cela remonte à l’époque du collège, bien avant que cela devienne à la mode, à un moment où aimer ces choses là en étant une fille, était très étrange et incompris.

J’ai commencé le bodypainting, afin de recréer ces personnages que j’aime tant.

Body painting Ashe, sur la personne de l'artiste Ashe

Ashe, body painting avec comme modèle Morgane elle-même

* Ashe :  est une héroïne d’Overwatch (jeu vidéo sur PC). Elle est la leader du Gang Deadlock et une flingueur rebelle qui n’a pas peur de se salir les mains.
Pour en savoir plus sur ce personnage, c’est par ici.

Quels sont tes personnages de pop culture de prédilection?

J’aime les personnages hauts en couleur. Pas forcément ceux qui sont simplement « gentils » ou « méchants », mais ceux qui seront un peu plus subtils, nuancés, surtout dans leur caractère.

Bodypainting du personnage Poison Ivy, sur le modèle Morgane, artiste MakeUp

Poison Ivy, un des premiers body painting avec comme modèle Morgane elle-même

J’aime énormément Poison Ivy (personnage de l’univers de Batman, DC Comics). C’est une botaniste, qui suite à des expériences peut rentrer en symbiose avec les plantes et ainsi les commander. Elle devient eco-terroriste afin de protéger les plantes des humains.

J’aime énormément son design de femme fatale, rousse à la peau verte. 

J’aime aussi les personnages atypiques comme Squirrel Girl (Marvel), qui est une fille avec les pouvoir d’un écureuil… .

J’ai ensuite continué à réaliser des bodypaintigs de personnage de comics, comme Gwenpool (Marvel) et Red Lantern (DC comics).

Body painting de Red lantern girl, sur le modèle Morgane

Red Lantern Girl*, body painting, modèle Morgane elle-même

* Le Red Lantern Corp est l’un des neufs Corps alimenté par l’énergie du spectre émotionnel de l’univers Green Lantern (DC Comics)La prophétie décrit la Guerre de Lumière entre ces neuf Corps : “… Une force de rage se lèvera et le Red Lantern sera sacré dans le sang. La rage du porteur sera déchaînée et incontrôlable…

Si vous souhaitez compléter vos connaissances sur cet univers de DC Comics, je vous invite à suivre ce lien, après avoir fini la lecteur de cet article. Bien entendu.

La peau comme toile ou le BodyPainting

La toile est vivante. 

L’oeuvre est éphémère.

Le facepainting et bodypainting sont des spécialités du maquillage qui consistent littéralement à peindre la peau

Utilises-tu des produits spéciaux pour peindre sur la peau ?

On utilise généralement des produits à base d’eau qui se présentent sous forme de galets ou de tubes… un peu comme de la vraie peinture… sauf que là c’est spécialement conçue pour la peau.

La problématique, toutefois, est la faible résistance face à la transpiration. Il est indispensable de les fixer avec un spray spécifique, quand on n’utilise pas d’autres types de produits. Tout dépend de ce que l’on souhaite faire. 

Bien réfléchir à son projet et aux conditions d’exécutions en amont est clé pour la réussite de l’oeuvre.

Morgane avec sa peau comme toile et ses pots de peinture specials, bodypainting

Quelles sont tes techniques ?

Mes techniques sont très nombreuses. Elles dépendent surtout du rendu final que je souhaite obtenir. 

Le maquillage utilise énormément de produits différents, qui ont chacun une utilisation qui leur est propre. 

Tous les produits 

      • Ne sont pas miscibles entre eux,
      • Ne réagissent pas pareil en fonction du type de peau. 

Bien connaître ses produits en ayant fait beaucoup d’essais et de tests au préalable, est clé pour la reussite de la peinture sur la toile vivante qu’est le corps humain. 

Quels sont tes modèles ?

Je peins indifféremment sur des modèles ou moi-même. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. 

Avec un modèle, je peux prendre du recul sur ma peinture. Je peins en direct. Alors que quand je me peins moi-même, je peins à l’envers, face à mon miroir !

Le modèle vivant bouge, rien que la respiration peut perturber le trait. Lorsque je me peins, je peux bloquer ma respiration afin de rester totalement immobile et ne ne pas rater mon trait.

Morgane avec sa peau comme toile en train de se peindre le bras gauche

Une petite difficulté supplémentaire lorsque je suis la toile : je dois aussi peindre de la main gauche. Etant droitière, je suis moins adroite avec cette main là !

Combien de temps mets-tu pour créer une oeuvre sur toile vivante ?

  • Plusieurs heures de façon générale. 

Cela dépend de plusieurs facteurs : 

      • Est ce que c’est un bodypainting intégral, ou uniquement une partie du corps…
      • Est ce juste des aplats de couleurs, ou il y a-t-il beaucoup de détails
      • Des temps de pause, aussi bien pour le modèle que pour la maquilleuse.

En moyenne, je dirai que cela me prend environ 4h. 

Le plus long a été le bodypainting de Gwenpool que j’ai réalisé sur moi. Celui la m’a prit 10h !

Tableau de femme, à croupi avec les bras croisés, bodypainting

Comment se passe le nettoyage ?

En général c’est 100 fois plus rapide que le temps de préparation !

Si le bodypainting est réalisé uniquement avec des fards à l’eau, il suffit de sauter dans la douche et le tour est quasiment joué ! Certains pigment sont plus coriaces que d’autre mais il suffit donc simplement de frotter avec un peu de savon. 

Pour les autres produits, le démaquillage comprendra un produit spécifique. Ce sera juste un petit peu plus long selon les cas. Mais à chaque fois, ça se soldera par une bonne douche.

Les étapes de la fabrication

étape 1: la bretelle. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 2: le nez, Morgane face à son miroir en train de se peindre
tape 3: la joue. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 4: L'épaule. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 5: le dos de l'épaule. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 6: le haut de la bretelle. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 7: le haut du front. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 8: le derrière du bras. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 9: L'oeil. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 10: L' oeil. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 11: l'oeil. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 12: la paupière. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 13: la bouche. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 14: Le haut du nez. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 15: L'aisselle. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 17: Petite vérification, si tout est bien jusque là. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 18: L'épaule côté clavicule. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 19: Le milieu du cou. Morgane face à son miroir en train de se peindre
étape 20: Sous le menton. Morgane face à son miroir en train de se peindre!
étape 21: Sous le nez. Morgane face à son miroir en train de se peindre!
étape 23: Les cheveux. Morgane face à son miroir en train de se peindre!
étape 24: Encore les cheveux. *Morgane face à son miroir en train de se peindre!
étape 25 et fin: Fierté de l'artiste ayant accomplit son travaille.Morgane face à son miroir en train de se peindre!!

Quelles sont les occasions de faire du bodypainting ?

Je dirai qu’il y a majoritairement trois occasions pour réaliser un bodypainting. 

      • La première, les salons événementiels : On y peint des modèles pour faire de l’animation sur scène ou sur un stand. Les modèles défilent sur scène ou dans les allées.
      • La seconde, les shooting photos, a but artistique ou publicitaire.
      • La troisième, le spectacle vivant : Le bodypainting permettra ainsi de créer un personnage.

Pour ma part, c’est surtout pour ces deux dernières catégories que je suis le plus amenée à réaliser des bodypainting.

Qu'est-ce qui te fait vibrer dans l'art du BodyPainting ?

La transformation, les couleurs et les matières !

Gros plan sur une réalisation de face painting avec de la matière.

« Matières »  de Morgane MakeUp Artist

J’aime également le rapport que je peux entretenir avec la personne que je vais maquiller. 

Lors d’un spectacle ou sur un tournage, le maquillage est une partie essentielle pour que le comédien se sente bien et s’imprègne de son personnage. C’est aussi un moment où il peut se détendre avant de monter sur scène.

S'il n'y avait qu'une chose à retenir,

Quelle serait-elle ?

Les possibilités du maquillage sont infinies

Tout est faisable : Rajeunir, vieillir, transformer un homme en femme et vice et versa, créer un hybride homme animal, rendre un tableau « vivant »… 

Rien n’est impossible !

Bilal, Femme en robe de soirée noire décolletée aux épaules, debout dans une douche et une salle de bain délabrée, avec des cheveux bleus et une plaies sur la main droite, Body painting de l'artiste Morgane MakeUp artiste

Le mot de la fin

Se maquiller est un acte de routine pour la femme que je suis. Depuis cette interview, je ne me maquille plus de la même façon. Mes pensées errent au travers de toutes les possibilités qui s’offrent à celles et ceux qui manient les pinceaux sur la peau comme toile, comme Morgane sait si bien le faire.

Voir le maquillage comme une technique d’oeuvre d’art m’a tout simplement sidérée.

Halloween approche. Je vous laisse imaginer le résultat du body painting de Morgane pour cette fête. Ou plutôt, je vous suggère fortement d’aller admirer tout ce qu’elle a déjà réalisé pour cette occasion (vous trouverez toutes ses références ici).

Sa technique m’a impressionnée. La richesse de son inspiration puisée dans l’univers du comic, comme Marvel, chez les peintres impressionnistes comme Renoir ou Degas, et même dans la nature m’a définitivement conquise.

Gwenpool, bodypainting de Morgane Make up Artist
Tableau body painting d'une femme en débardeur Jean bleu, psoant accroupi
gros plan sur Red lantern girl, body painting de Morgane Make up Artist

Comment voyez-vous votre routine maquillage après avoir découvert l'univers incroyable de Morgane ?

close

Pour recevoir les billets de Lilie, inscrivez-vous.

18 commentaires

  • Le boudoir d'Amandine

    Coucou !
    Je suis vraiment admiratrice. C’est tellement beau à regarder et ça doit être tellement complexe à réaliser.
    Bisous

    • Lilie

      Bonsoir Amandine,
      C’est parce que je suis admiratrice comme toi de ce travail que j’avoas envie d’interviewer Morgane. Elle nous a vraiment bien tout expliquer, c’est super.
      Bises,
      Lilie

  • Le petit monde de NatieAK

    Hello,
    J’avais vu des modèles de bodypainting : lorsque cela est bien réalisé, on ne voit pas immédiatement que le corps est recouvert de peinture. C’est stupéfiant quand on réalise que le corps est recouvert telle une toile : il devient une oeuvre d’art vivante.
    Belle soirée

    • Lilie

      Coucou Natie,

      Est-ce que tu as vu de telles oeuvres en vrais ? Je pose la question, car moi je n’en ai vu qu’en photo… Et effectivement on ne voit pas que c’est de la peinture. J’aimerai bine en voir en vrai. Masi comme tout art éphémère, ce n’est pas tous les jours que l ‘on a cette opportunité.

      Bises et à bientôt.
      Lilie

    • Lilie

      Coucou Anna,

      Le body painting ne se voit pas au premier regard, quand c’est une peinture qui simule les habits. Quand c’est un comic à la peau verte, comme Poison Ivy, c’est quand même plus facile à distinguer 😉

      Bises et à bientôt.
      Lilie

  • Nous les Nanas

    Coucou,

    c’est vraiment tout un art ! Je propose parfois des make-up où je me peints finalement et ce n’est vraiment pas facile !

    Bisous

    • Lilie

      Coucou Charlotte,
      Alors tu t’es essayé au face painting. N’hésite pas à me dire le prochain que tu fais. Ces techniques m’intriguent toujours. J’ai l’impression que c’est réservée au pro 😉
      Bises
      Lilies

  • yasmine

    C’est un vrai art. Rien qu’avec ma routine maquillage, j’en suis très loin 😅. Je commençais à peine à m’habituer au rouge à lèvres. Bref les portraits sont vraiment magnifiques merci pour la découverte

    • Lilie

      Coucou Yasmine,
      Le rouge à lèvres, pas l’idéal en ce moment… D’ailleurs, il paraît que les revenus du RAL ont énormément chuté 😉

      Merci d’apprecier le travail de Morgane.
      Bises et à bientôt
      Lilie

  • Lilie

    Coucou Jany,

    Etre modèle, oui c’est tentant… Mais ça dure au moins 4 ou 5 heures…
    Est-ce que tu es aussi patiente que ça ? Moi pas.
    Alors dans ce cas, je préfèrerai prendre les photos de la réalisation.

    C’est vraiment impressionnant ce que Morgane peut faire.

    Bises, merci pour ton petit mot.
    A bientôt,
    Lilie

  • Janachète

    Et bien ma routine maquillage est bien fade à côté de ces œuvres d’art.
    Je trouve magnifique ce travail car encore bien plus difficile à mon avis que de peindre sur une toile .
    Je dis bravo l’artiste !
    Merci pour cette superbe découverte.
    Je rêverais de servir de modèle….
    Belle soirée Lilie !
    Bises .

Et pour continuer à échanger, laisse un petit mot pour nous dire ce que tu en penses. Je te répondrai avec plaisir, sincérité et liberté.