Aller au contenu
Accueil » Webzine : Tous les articles » Maudit Black Friday ! Quelle alternative ?

Maudit Black Friday ! Quelle alternative ?

  • par
Maudit Black Friday : Quelle alternative ?

Je ne sais pas toi, mais moi, à l’arrivée du Black Friday, ma boite aux lettres se remplit à vitesse grand V de mails inutiles. Rien que des appels immédiats à la surconsommation. Grrrrr.

Je fulmine rien qu’à l’idée de passer ma semaine à cliquer non-stop sur « corbeille » pour supprimer direct tous ces mails.

La lecture des mots clés « Cyber Week » et « Black Friday » m’arrache les poils.

Comme j’aimerai avoir un filtre intelligent qui ne garde que les mails proposant une alternative écoresponsable à cette frénésie de consommation. Une petite voix me murmure à l’oreille : ne rêve pas trop ma fille. Une autre me dit que je ne suis pas la seule.

Tu es encore avec moi ? Ici, tu ne rencontreras aucune offre alléchante. Passe ton chemin si c’est ce que tu cherchais. Si ce n’est pas une profusion d’offres alléchantes, que vas-tu croiser sur ton chemin ?

Pour arriver à ma destination préférée. Chut, je ne t’en dis pas plus. Tu as trouvé, de toute façon.

Pourquoi tant de haine pour le Black Friday ?

Cet évènement marketing n’est rien d’autre qu’une grande campagne de promotion de masse, comme il y en a tant d’autres.

Pourquoi tant de dégout face à cet évènement marketing ?

Maudit Black Friday, Quelle alternative aux prix cassés de la surconsommation ?

Beurk :

C’est juste de la consommation de masse, avec pour seul argument de vente, le prix cassé.

  • Ce ne sont pas des soldes de saison.
  • Ce n’est pas du déstockage officiel.
  • Ce n’est juste qu’un prix cassé, bénéficiant uniquement à l’entreprise et non au consommateur. Contrairement à ce que l’on pourrait nous faire croire.

La consommatrice que je suis, ne vibre jamais devant un achat avec pour seul argument de vente, le prix cassé.

Comme toi aussi, j’ai envie de faire une bonne affaire. Mais une bonne affaire ne se résume pas à un juste une énorme réduction.

Un achat réfléchi, une relation de choix entre moi (l’acheteuse) et le produit recherché, ne se résume pas à un prix cassé.

Que se cache-t-il vraiment derrière le Black Friday ?

Réponse simple et directe :

Black Friday = marketing de masse basé sur les prix cassés

Bonne question. Qu’est-ce qu’un prix cassé ? Et que peut en retirer une entreprise ?

Que se cache-t-il derrière un prix cassé ?

Rien d’autre qu’une multinationale de distribution qui veut gagner des millions avec de la vente de masse pour

  • Réduire ses couts de stockage, en fourguant ses plus vieux invendus. Ceux qui trainent dans les entrepôts depuis trop longtemps.
  • Faire du cash avec des produits de basses qualités permettant de dégager une grosse marge.

Les plus petits essaient de suivre le mouvement avec plus ou moins de succès. Mais ils n’ont pas les mêmes marges de manœuvre que les gros.

Ils peuvent même y laisser des plumes. À vouloir absolument faire du chiffre pendant cette période-là, ils peuvent aller jusqu’à vendre à perte.

Comment tirer parti de la vente à prix cassé ?

Comment une grosse entreprise ne peut-elle que sortir bénéficiaire d’une campagne de vente à prix cassés ?

3 possibilités s’offrent à elle. Tout dépend de son objectif et de son éthique.

  1. Elle se débarrasse de ses vieux invendus : ses vielles collections stockées depuis trop longtemps au fond de ses entrepôts. Tous ces produits qu’elle n’a pas pu (pris le temps de) revendre sur le premier circuit de recyclage, celui de la vente de stock dormant.
  2. Elle produit à très bas coût, pour vendre sans entamer sa marge. Rien qu’en écrivant cette phrase, je visualise des centaines de petits enfants chinois trimant dans une grande salle sombre et puante d’une quelconque usine. Inutile de te faire une longue description, tu vois ce dont je te parle.
  3. Elle affiche des tarifs prohibitifs toute l’année en vue de les baisser sur une grande campagne de prix cassés. Sa marge n’est pas touchée. Elle t’a juste fait croire que ça coute beaucoup plus cher que ça ne l’est réellement !
Gros plan sur le visage de deux femmes blondes, souriantes portant un chapeau noir

Tu es toujours avec moi ?

Toi aussi ces techniques de production et de ventes te rebutent.

Bonne nouvelle, tu n’es pas la seule.

Se sentir en porte-à-faux avec ces pratiques de la grande consommation, ne t’oblige aucunement à faire ceinture sur ton désir de rester la femme élégante que tu es.

Se faire plaisir avec des nouvelles tenues ou accessoires n’est absolument pas incompatible une consommation responsable.

Avant de faire le tour des popotes alternatives au black Friday, je t’invite à prendre ton billet pour une élégance écoresponsable à la française.

      • Pas de spam. Promis (un mail par semaine max, quand ce n’est pas moins).
      • Des idées, des tonnes d’idées pour t’inspirer.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet :

Quelles alternatives au Black Friday ?

Sans aucune surprise pour toi : les alternatives au black Friday sont des actions de sensibilisation à la surconsommation et à la protection de la planète.

alternative au black Friday : Donne, réparer, revendre, recycler,

Crédit photo @MakeFridayGreenAgain

Sans aller jusqu’au boycott pur et dur, les initiatives en collectif ou individuelles, incitent à la solidarité ou appellent à une consommation responsable.

Incitation à la solidarité

Un petit bémol sur les initiatives privées : certaines peuvent être seulement une opération de greenwashing. En femme informée que tu es, tu les dépistes en un coup d’œil. Je ne doute pas un instant.

Juste au cas où, tu trouveras sur le magazine The Good Goods un article didacticte pour reconnaitre le greenwashing facilement.

Appel à une consommation responsable

  • Grâce à la réutilisation et au zéro déchet
  • En soutenant l’activité locale
  • En soutenant la protection des océans. Cette dernière action est la plus récente (Mise à jour de 2022).

Incitation à la solidarité : Giving Tuesday

Le Mardi du Don est la journée mondiale de la Générosité et de la Solidarité,  une journée fard pour les campagnes de collectes alimentaires, dons d’argent, dons de sang et autres. Elles occupent l’espace média ce jour-là.

Le Giving Tuesday se tient traditionnellement le mardi suivant le vendredi noir. Cette année, ce mardi du don est le 29 Nov 2022.

#GivingTuesdayCH.

Incitation à la solidarité : Faire travailler des femmes

Nul besoin d’être un collectif ou une grosse structure pour appeler à la solidarité. J’ai été touchée par l’initiative d’Anne, l’entrepreneuse de Mayanna. Anne a monté cette structure pour aider les femmes guatémaltèques tout en préservant leur savoir-faire du tissage.

Mayanna propose des accessoires tissés à la main par des Guatémaltèques. J’adore les foulards. Chacun d’eux portent le nom de la femme qui l’a tissé. Sympa. Non ?

Pourquoi ne pas acheter un foulard guatémaltèque en ce jour de black Friday ?

Appel à une consommation réfléchie : 3 Collectifs

Deux collectifs de renom (en France) te proposent des actions pour une consommation responsable.

    • Le Green Friday
    • Make Friday Green Again
    • Le Blue Friday

Le Green Friday

Initialement le Green Friday était très engagé contre toute forme de consommation. Ce collectif militait haut fort en faveur la réutilisation, la seconde main et le zéro déchet.

Sa mission a maintenant évolué en intégrant une philosophie de consommation responsable et raisonnée à son message.

Contre le Black Friday et sa course à la consommation Kamikaze !

Make Friday Green again

Ce deuxième collectif, Make friday Green again, a une approche intéressante : regrouper les entreprises à but lucratif qui ne participent pas au Black Friday. Actuellement 120 marques adhérentes à ce collectif.

Pourquoi ces entreprises à but lucratif renonçant à l’appel du prix cassé ?

Le black Friday promeut des messages clairement contraires aux valeurs intrinsèques de ces entreprises de mode.
  • Elles prônent une consommation réfléchie, ce qui est rarement le cas quand les prix sont cassés. Elles n’incitent pas à acheter plus, juste à mieux acheter.
  • Elles s’engagent franchement dans la résolution des problèmes environnementaux et sociaux. Chacune à sa manière. Toutes leurs approches sont fort intéressantes, d’ailleurs.

Consommons moins, mais mieux

L’aventure Make friday Green again a vu le jour en 2019. 

En 2021 (je ne l’ai découvert que l’année dernière), 120 marques étaient parties prenantes dans ce collectif. Cette année, 1 300 marques ont rejoint le collectif.

C’est pas de la progression. Ça ? Plus de 100% d’augmentation en un an. J’en connais qui tuerai père et mère pour une telle augmentation.

1 300 marques ! Un peu trop fastidieux à répertorier ici, je t’avoue. Je te laisse donc les découvrir sur le site de Make friday Green again.

Une hotline pour résister aux tentations du Black Friday.

Il fallait y penser !

Make Friday Green Again l’a fait.

Promis, ce n’est pas une blague. Clique sur l’image pour en savoir plus.

Le blue Friday

Après le vert, le bleu.

Oui, mais pourquoi du bleu ? 

Une petite idée ?

En référence à la planète bleue et ces océans, bien sur !

 

Direction la banquise de l’arctique, pour cette expédition scientifique de l’ARCTIC LAB.

Ce collectif Blue Friday (que je n’ai trouvé qu’au Canada) regroupe des entreprises qui reversent une partie de leur recette de ce jour noir, au profit de la préservation des océans.

Pas de réduction en perspective pour toi. Mais une belle contribution pour la sauvegarde de notre planete bleue.

Nous avons parcouru un beau et grand tour du côté des Grands, ceux qui s’alliaient pour faire front au Black Friday (D’ailleurs, tu as tous les liens pour creuser plus en profondeur la question. Nul doute, que je continuerai par ici, inscris-toi au billet pour être la première à explorer mes découvertes).

Qu’en est-il des petites structures ?

Appartenir à une association ou un collectif actif n’est pas une obligation pour résister au black Friday.

En consommant locale et Français, tu participes à l’économie circulaire* :

Une action simple,

Une action à ta portée

Pour exprimer ton désaccord avec la pression de la surconsommation

*L’économie circulaire : ensemble des pratiques de production et de service aspirant à optimiser l’utilisation des matières et énergies. Elle a pour objectif de diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus.

L’économie circulaire favorise les emplois durables et non délocalisables.

Sources : économie circulaire.org et Ministère de la Transition écologique.

En bonus : tu as le plaisir de prendre ton temps pour choisir ce qui te fait réellement plaisir. Pas de pression d’urgence. Les prix seront les mêmes demain.

Ça y est. Nous sommes arrivés à ma destination préférée :

Les créatrices, créateurs et artisans d’art français.

Consommer local : 100% fait-main

Sans surprise pour toi, acheter des pièces uniques à des créatrices (créateurs) françaises est LE truc que j’adore.

Mes coups de cœur du moment (aucun ordre de préférence) :

Les bijoux, pour se faire plaisir

  • Les dentelles de Mélusine et ses colliers en soie, un peu rétro, mais tellement élégants. Une sensibilité toute particulière se dégage de cette fine dentelle de soie à la fourche.
  • Pébilie et ses boucles d’oreilles Aile de fées, en plastique thermoformé. Amélie travaille aussi l’argent, des bijoux originaux tout en étant facile à porter.

Les artistes, pour des cadeaux décos ultra-originaux

Pour les couturières

Aucun doute. Il y en a forcement parmi mes fidèles lectrices. En es-tu une qui s’ignore ?

Je constate que mes coups de foudre durent. Certains sont dans mon radar depuis plus de deux ans. Je ne m’en lasse pas. Et moi aussi, je leur commande mes cadeaux.

Que penses-tu du Black Friday ?

Loin de moi l’idée d’être exhaustive. Je ne t’ai présentée que les initiatives qui me tiennent à cœur.

As-tu entendu parler d’une initiative, encore trop confidentiel pour être parvenu à mes oreilles ? Partage là en commentaire. Les fans de ce site apprécieront de découvrir de nouveaux projets qui font barrage au Black Friday.

close

Éthique, Artiste, Pratique, le trio gagnant de l'élégance

Rejoins le club des Élégantes écoresponsables

Pour voyager au cœur des contrées

de l'Élégance,

de l'Art upcycling,

de la Mode écoresponsable

19 commentaires sur “Maudit Black Friday ! Quelle alternative ?”

  1. Coucou, tout comme les soldes et autres évènements pour nous faire dépenser toujours plus, ce n’est pas des choses que j’attend avec impatience mais si j’ai besoin de quelque chose pourquoi pas. Mais le matraquage, quel qu’il soit, est insupportable. Tout est excuse à dépenser des sous de toute façon^^ (solde, black friday, ventes privées, journée des femmes, fête en tout genre etc…) Cette année pendant le black friday j’ai acheté 2 cadeaux de noël et je vais commander des impressions photos. L’année prochaine j’en profiterais surement plus pour équiper la maison^^ Bisous.

    1. Coucou Solange,

      Tu as tout résumé en quelques mots avec « tout est fait pour nous faire dépenser plus »… Moi, c’est surtout ce matraquage de nos boites mails qui me saoule 😕. Je passe mon temps à supprimer des mails de promotions.
      Tu me diras que je pourrais me désabonner. Eh bien pas vraiment, car sur ces sites-là je n’achette que quand il y a des promotions. Ils en font tous le temps. Pourquoi acheter au prix fort, quand leur stratégie de vente est basée sur la promo.
      Bises et à plus.
      Lilie

  2. Je n’attends pas le B.Friday ou les soldes.
    On essaie de consommer local et d’aider les artisans du coin.
    Ce n’est pas toujours facile et l’on sacrifie certains plaisirs mais cela me semble indispensable
    pour notre économie et notre futur.
    Belle journée,

    1. Lizzie,

      Exactement : Consommer locale est critique pour notre futur. Ça ne peut qu’être bénéfique pour notre économie à terme.

      Le truc, c’est que l’Europe (je ne parle même pas de la France) n’est plus autonome sur les composants électroniques. Ils proviennent tous d’Asie. On en voit les conséquences, avec la pénurie actuelle et le retard de livraison d’un certain nombre de produits…

      On a encore du boulot pour réactiver notre industrie 🙂

      Merci pour ton message et tes actions qui contribuent à faire avancer dans cette direction.

      Bises et à bientôt
      Lilie

  3. Hello ! Malheureusement ça fonctionne très bien vu que beaucoup attendent ça pour acheter tout et n’importe quoi …
    quand je vois que j’appelle à la solidarité et au soutien envers mon entreprise, très peu commandent chez moi car préfèrent aller dans des sephora et compagnie. Et beaucoup attendent des réductions qu’il n’y aura pas vu que ma société ne participe pas à ce genre d’événements promotionnels.
    Bisous

    1. Mady,

      Oui ce n’est pas toujours facile de voir le fruit de son travail comparé avec des produits industriels, fabriqués dans des pays ou la main d’œuvre n’est pas chère, car exploitée.
      Il faut communiquer, communiquer, communiquer et encore, sur les prix et ce qu’il y a derrière. Ce p’tit coup de gueule est ma contribution à l’édifice de sensibilisation.

      En me renseignant pour compléter cet article, j’ai découvert le collectif Make my Friday Green again, qui regroupent 120 entreprises proposant une action alternative le 26 Nov. Souvent du recyclage, de la réutilisation ou une transition vers les zéro déchet. C’est intéressant.

      Avec toutes ces initiatives, on va y arriver à ne consommer plus que Français et Européens 😉 malgré un coup de main d’œuvre plus élevée au premier abord. Mais tellement d’autres avantages…

      Bon, je te laisse là, je pourrais en parler des heures.

      Tiens, il faudrait peut-être que je fasse un billet sur ce sujet.

      Bises et à bientôt.
      Lilie

  4. Retour de ping : ActiveLilie : Calendrier de l'avant VIP, Concours créateurs

  5. Hello. Personnellement je n’attends ps le Black Friday avec impatience. Après, je ne vais pas te le cacher, j’en profite pour acheter des choses dont j’ai besoin ou certains de mes cadeaux de Noel. Car ça permet quand même de faire des économies non négligeables sur le nombre de cadeaux par exemple. Après, ça ne m’empêche pas non plus d’acheter chez des créateurs, tout dépend de ce que je veux acheter 🙂 Bises

    1. Anna,

      Une vraie promotion sur un article dont on a besoin, comme toi, je ne dis pas non. Ce qui m’exaspèrere c’est ce matraquage publicitaire qui incite à la surconsommation, de produits non nécessaires, des articles que l’on n’avait pas même pensé à acheter avant la promotion.

      Alors, cette année, as-tu fais de belles affaires ?
      Bises
      Lilie

  6. Hello ! Alors personnellement, je n’achète pas parce que c’est le Black Friday, tout comme les soldes d’ailleurs. Si j’achète, c’est parce que quelque chose me fait envie et tant mieux si je bénéficie d’une promo, mais ce n’est pas un moment que j’attends avec impatience. Après, je peux comprendre que des personnes ayant un petit budget profitent de cette occasion pour pouvoir acheter des choses qu’elles ne pourraient pas se permettre en temps normal (que ce soient des électroménagers ou des achats plaisir), parce que les réductions peuvent parfois être avantageuses. Comme pour tout, je pense que la consommation doit être raisonnée, et ne pas se ruer dessus parce que c’est « le » moment d’acheter et faire comme tout le monde 🙂 Bisous !

    1. Elodie,

      Exactement, tu as résumé mon état d’esprit. Je suis parfaitement d’accord avec ce principe : J’achête en promotion si j’en ai besoin et si je suis sure que c’est une VRAIE promotion… Et oui, il faut avoir repéré un petit peu avant pour faire son achat raisonné.
      Bises
      Lilie

  7. Coucou !
    Je ne profite du Black Friday que si j’ai besoin de quelque chose. Généralement c’est surtout pour électroménager ou l’informatique. Cette année, pas d’achat pendant cette période de l’année.
    Bisous

    1. Amandine,
      Cay est tu es complétement équipé en électroménager ?
      Moi aussi, j’en ai un ou deux qui ne vont pas tarder à lâcher, mais je n’ai rien vu d’interressant pour les remplacer, que des fausses promotions… 🤔🤔🤔
      Bises
      Lilie

  8. Je ne suis vraiment pas du genre à surconsommer, alors Black Friday (et également le fameux Boxing Day), ça ne m’emballe pas du tout! En fait, j’en ai profité une seule fois, parce qu’une boutique de thé que j’aime bien offrait des rabais vraiment intéressants; j’en ai donc profité pour faire des provisions.

    Sinon, je suis comme toi, les pubs dont nous sommes bombardés depuis quelques jours m’horripilent beaucoup!

    Bisous

  9. Coucou ! J’avoue que j’en ai déjà profité il y a quelques années pour un nouveau téléphone ou un nouvel ordinateur, mais parce que j’en avais besoin. Disons que si la promo concerne un article que l’on avait repéré c’est top. Mais acheter parce que c’est en promo, non (c’est un peu comme les soldes au final, beaucoup se ruent sur des articles dont ils n’ont pas besoin car c’est en promo…)
    Des bisous

    1. Sandy,

      Oui, c’est exactement ça, c’est un peu comme les soldes, mais en pire je trouve. J’ai vraiment l’impression d’être matraquée par les mails publicitaires qui incitent à la surconsommation….
      Mais, oui si tu as repéré un article et qu’il est vraiment en promotion, c’est une belle affaire. Il serait dommage, dans ce cas ne pas en profiter.
      Bises

  10. Bonjour Lilie je suis très mitigée sur ce Black Friday qui incite à une surconsommation effrénée. Ensuite cela permet de faire de réelles économies raisonnables pour des produits dont nous avons vraiment besoin. Mais toutes les enseignes le font et au vu de promotions partout on ne sait plus quel est le vrai prix des choses ! Belle journée

    1. Corinne,

      Exactement, au vu de toutes les promotions, on ne sait plus comment être sûr de dénicher la bonne affaire ou juste la pseudo promo…. Et cette période pousse à la consommation de produits pas toujours (pour ne pas dire souvent) nécessaires. Des produits dont on n’a vraiment pas besoin, juste une envie momentanée. Alors pourquoi les acheter ?
      Ce sont des questions que vraiment je me pose maintenant. je dois reconnaître que ce n’était pas le cas, il y à quelques années… Tout peut changer.

      Bises et bonne soirée,
      Lilie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *