Aller au contenu
Accueil » Webzine : Tous les articles » Réalisation de sac à main sur mesure : Comment se déroule la prestation ?

Réalisation de sac à main sur mesure : Comment se déroule la prestation ?

  • par
Confection de sac à main et pochettes sur mesure : Comment se déroule la commande ?

Demander à une créatrice de confectionner le sac à main que tu as imaginé n'est pas forcément évidement. Tu en rêves depuis longtemps. Et pourtant, tu n'as toujours pas franchis le pas.

  • Comment cela va-t-il se passer ?
  • Vais-je réussir à me faire comprendre ?
  • Et si cela ne correspondait à ce que j’avais exprimé ?
  • Et si le résultat ne me plait pas ?
  • Et si, et si, et si…
Un tas de questions te trotte dans la tête. Rien de plus naturel.

Penchons-nous de près sur notre collaboration :

  • Toi, en Directrice Artistique d’un jour
  • Moi, à la production
Tu es toujours avec moi ?

Plus concrètement, parcourons ensemble le chemin de la commande du sac d’Astrid. Nous traverserons :

Après avoir cheminé ensemble, j’espère que tu seras envoutée par les charmes de l’atelier d’une créatrice et artiste.

Et pour t’évader dans d’autres contrés de l’art, l’élégance et la création, prends ton billet dès maintenant. Tu seras une des premières à bord des voyages au cœur de l’élégance que j’organise.

Voyager au cœur de l'Élégance,

de l'Art upcycling, de la Mode écoresponsable

Rejoins le club des Élégantes écoresponsables

Les trois grands moments de cette commande de sac sur mesure

Trois étapes importantes dans la confection :

  1. Le design : Tu vas laisser libre cours à ton imagination, et me parler du sac à main de tes rêves.
  2. La confection : C’est plutôt ma partie. Je t’enverrai des photos du sac en cours de réalisation.
  3. La découverte du sac que tu as designé : envoie et réception.
As envie d’en savoir un peu plus sur chacune de ces étapes ?

1. Le design du sac à main

Très simplement, nous discutons de vive voix ou par chat. Je te pose beaucoup de questions sur tes habitudes en termes de sac à main et tes goûts personnels.

Rien d’indiscret. Juste de quoi pouvoir confectionner ensuite ton sac à main idéal.

En créatrice passionnée, je t’écoute raconter ton histoire de sac à main.

Car oui, pour moi, c’est une véritable histoire (comme celles que me racontait ma maman …). Je me surprends à visualiser ton sac à main idéal. Une série de photos défilent dans ma tête. Exactement comme les plans d’une pellicule de film (pour celles et ceux qui savent encore ce que c’est).

  • Le sac se précise.
  • Sa forme se dessine.
  • L’assortiment de couleurs se fixe.
  • Les poches se positionnent.
  • Les accessoires s’identifient.
De temps en temps, le moteur se grippe. Il cale, il ne peut plus avancer.

Je mets mon petit grain de sel à cette histoire de sac. Le moteur repart. La machine continue son chemin jusqu’à la conclusion : une pièce unique que j’ai hâte de confectionner pour toi.

2. La réalisation

Une fois que nous nous sommes mises d’accord (par mail et téléphone), la réalisation peut commencer. 

Au fil de la confection, je te montre l’avancement. Nous continuons à échanger. Cela me permet de m’assurer que la réalisation va dans la bonne direction, que le sac qui prend naissance au bout de mes dix doigts, correspond à tes attentes.

Toures les étapes de la création de sac à main sur mesure. Le making of du sac confectionné sur mesure
As-tu envie d’être une petite souris pour observer tout ce qui se passe dans l’atelier sans te faire voir ?

Pas facile d’y entrer quand la machine ronronne. Je préfère vraiment travailler seule.

J’ai fait une exception : Un photographe a su se faire pendant que la machine ronronnait. Le making off du sac d’Astrid a vu le jour.

3. La livraison

Le sac à main terminer, je fais un shooting intérieur et extérieur si le temps le permet. Je prends toujours beaucoup de photos.

De temps en temps, je feuillette mon album souvenirs. Je redécouvre des pièces uniques avec beaucoup de plaisir.

La livraison se fait en main propre ou par la poste.

C’est toujours un moment particulier, ce moment où ma cliente découvre son sac à main. Le premier instant où elle fait connaissance avec ce sac qu’elle a imaginé, dont nous avons parlé, est magique pour moi.

Une petite angoisse m’envahit toujours quelques secondes… Angoisse qui s’estompe au sourire enthousiaste de la découverte de cette pièce unique, tant attendue.

Confection de sac à main sur mesure : Jeune Femme contente de découvrir son sac à main sur mesure de chez ActiveLilie

Une photo vaut mieux qu’un long discours

C’est parti.

Ta curiosité est encore à son comble. Tu as trop envie d’être cette petite souris qui a le droit (en silence) de regarder ce qui se passe dans l’atelier de confection.

Pas de problème. Astrid a accepté avec enthousiasme, que je dévoile de A à Z la confection de son sac à main.

Allons-y.

Making of : Le sac à main sur mesure d'Astrid

Quelles sont ses envies pour ce sac à main sur mesure ?

Écoutons Astrid nous dépeindre son sac à main idéal.

Mes besoins en termes de sac à main :

  • Un sac léger. J’ai mal au dos à force de crapahuter avec des sacs trop lourds.
  • Un seul sac pour ma double vie de maman et de working girl [Astrid est spécialisée dans la vente de maisons d’exception].
  • Pour avoir toujours avec moi, toutes les clés des maisons à vendre, pour faire face aux visites de dernière minute : le client est roi dans le choix de ses horaires.
  • Une poche spéciale clés pour les miennes. J’en ai marre de fouiller au fond de mon sac pendant des heures, de tout sortir sur le pas de la porte pour enfin, trouver la clé de chez moi.
  • Pouvoir y mettre les dossiers des maisons (format A4).

 Mes envies et mes goûts

  • J’aime les couleurs classiques, du noir, il n’y a que ça de vrai.
  • J’adore le jaune moutarde.
  • Pour l’intérieur, fauve ou léopard c’est super tendance.
  • Je voudrais le même sac que celui de Christine, avec deux grandes anses pour le porter à l’épaule.

Et le petit mot de la fin :

  • Trop génial la poche en diagonale de ton sac, je veux la même.
Et voilà mon imagination lancée à grande vitesse. C’est grisant.

Le cahier des tendances

Avant toute chose, se mettre d’accord sur les colories et les matières.

Le moteur de mon imagination a calé sur la couleur noire.

Côté matière, Astrid a jeté son dévolu sur le cuir synthétique. Je ne travaille pas le cuir (protection des animaux oblige).

Tissus jaune moutarde, chocolat marbré et Léopard, le cahier des tendances du sac à main sur mesure
Le cuir synthétique noir tout lisse, ce n’est pas top. Il faut l’admettre.

Je le réserve pour des parties particulières du sac, comme les fonds qui sont souvent posés par terre.

Nous avons remplacé le noir par une couleur plus chaude, qui se marie merveilleusement bien avec du jaune moutarde : l’ébène marbrée, connu sous le nom de marron foncé. Juste moins l’air du temps comme couleur.

Le cahier des tendances déterminé, passons à la première étape de la confection, la préparation.

La préparation : Le patron et la coupe

Comme pour les fringues, une bonne coupe est la clé d’une silhouette féminine.

Pas d’exception pour le sac à main, une bonne coupe est la clé d’un bel accessoire qui sied à la silhouette, tout en étant pratique et utile.

Tous les patrons sont créés dans mon atelier pour coller au plus près à la demande du sac sur mesure.

Astuce : inclure les coutures sur le patron papier. Suivre la ligne exacte du papier assure une découpe très précise des différentes pièces.

 

Couac : De temps en temps, je coupe aussi un peu le papier. Alors, oui je dois refaire mes patrons de temps en temps sinon le sac finirait par être de plus en plus petit au fur et à mesure des réalisations.

Coupe des pièces du sac à main sur mesure dans l'atelier de la couturière

La coupe, très important la coupe

Une découpe rigoureuse des différentes pièces est un indispensable pour respecter les proportions.

Coupe des piéce du sac à main sur mesure

Les pièces coupées, avant qu’elles ne soient assemblée.

Astrid veut un sac ultra léger.

Il n’est pas rare qu’un grand sac pèse sur l’épaule. Comment ça ? Ça ne t’est jamais arrivé de finir une journée de shopping avec le cou et les épaules en feu à force à cause de ton sac trop lourd ?

Comment garantir qu’un grand sac soit le plus léger possible ?

La base de la base : vide, le sac doit être ultra léger. Pour je ne sais trop quelle raison, il n’est pas rare qu’un sac vide du commerce soit déjà lourd.

Idem pour les valises. C’est toujours resté une énigme pour moi : pourquoi ? À croire que ceux qui confectionnent les sacs n’en portent jamais.

Trois points sont à prendre en compte pour qu’un sac soit ultra léger :

  • Minimiser les accessoires métalliques du style boucle et accroche
  • Utiliser du tissu léger. Le cuir synthétique est parfait : solide et léger.
  • Organiser son sac avec des pochettes, que l’on peut enlever et remettre rapidement.
Les deux premiers points sont de mon ressort. J’y mets une attention toute particulière.

Le troisième est pour toi : l’organisation. Ton organisation.

Tu ne trouves pas de pochettes pratiques qui te permettent d’optimiser ton organisation. Qu’à cela ne tienne. Les pochettes sur mesure sont là 😉

La réalisation : la couture

Avant de s’attaquer à la confection, chose : vérifions nos outils. Comme pour le bricolage, il est essentiel d’être bien équipée.

Il y a bien évidement la machine à coudre. Mais pas que. Je ne me sépare jamais des

  • Ciseaux : les grands, les petits, les crantés, ceux réservés à la coupe du tissu, ceux pour le papier de soie, etc.
  • Bobines de fil et les canettes : de toutes les couleurs.
  • Pieds de biche : pour coudre le similicuir ou plutôt le coton, pour les coutures ou les fermetures.
  • Épingles, plus ou moins longues et larges ; Le diamètre de l’épingle n’est pas le même pour du tissu très épais ou très fin.
  • Instruments de mesure : le mètre souple de couturière et les règles de 30 cm ou 40 cm (achetées dans un rayon papeterie, je dois l’avouer)
Je t’avais promis de voir l’atelier comme si tu étais une petite souris qui sais se faire oublier pendant que cela s’active dans l’atelier.
Voilà.

Promesse tenue. Tout y est. Même le désordre.

Souviens-toi. Astrid a fini par

  • Trop génial la poche en diagonale de ton sac, je veux la même.

Oups. J’avais pensé la poche en diagonale pour un sac de forme arrondie. Absolument pas pour un cabas !

Me voilà en pleine réflexion devant ma pièce ébène et un bout de tissu jaune moutarde.

Grosse prise de tête : Comment vais-je placer cette poche en diagonale ?

Confection de sac personnalisé, coupe des pièces de la poche en diagonale

Découpe du côté avec la poche en diagonale

Et si nous appliquions le principe fondamental du tiers de la photographie ? un ratio 2/3 – 1/3.

Poche zippée sur un des côtés pour ranger le mobile en toute sécurité et y accéder rapidement, avant qu’il ne bascule sur la messagerie quand on le cherche.

Pal mal, le résultat. Non ?

Rien de mieux qu’une vidéo pour se transformer en petite souris. Exceptionnellement (comme tu l’as compris, j’aime être seule dans mon atelier, sans aucun regard), le temps de la réalisation de cette commande, j’ai customisé mon atelier couture pour en faire un atelier-studio vidéo.

La fabrication en 1 minute :

Maintenant que la commande et la confection n’ont plus de secret pour toi, as-tu envie de voir l’envers du décor ?

De mon côté, j’ai très envie de t’accompagner dans cette découverte inédite. Alors, allons-y.

Les petits moments photos

L’appareil photo à portée de main, j’en ai profité pour immortaliser les dessous de la fabrication.

Les pièces à l'état brut

Commençons ce petit tour des coulisses par les différentes parties du sac quand elles n’est pas assemblées ?

Les poches intérieures

COnfection de sac à main sur mesure, les coulisses de l'ateleir. Les poches intérieures avant montage

Les poches intérieures cousues, avant montage sur la doublure

Assemblage de la doublure avec l’extérieur

Les poches après montage sur la doublure avec au passage, la doublure finalisée, avant qu’elle ne soit assemblée avec l’extérieur du sac.

Sac à main sur mesure avant montage : Doublure et extérieur

Assemblage de la doublure avec l’extérieur

L’étape suivante et la dernière : le montage intérieur. Toujours impressionnant, car Ça ne ressemble vraiment à rien ; comme tu peux le constater sur cette photo.

Couture de raccordement de l’extérieur et de l’intérieur du sac à main.

J’en profite pour te glisser scoop : toutes les coutures de la doublure sont surfilées.

Pourquoi est-ce un scoop ?

– Tout simplement, je n’en parle jamais. Je n’y pense pas. C’est tellement évident pour moi de surfiler toutes les coutures.

La plupart des fabricants (grands ou petits) ne le font pas. Le sac ne passant pas à la machine à laver, ils considérèrent que c’est une perte de temps inutile.

– Pas moi.

– J’ai eu trop de doublures de sacs à main et vestes qui se sont déchirées. Le tissu de la doublure s’effilochait petit à petit jusqu’à ce que la couture lache.

Pour qu’il ne t’arrive pas ce genre de mésaventure, je surfile. Je double aussi les coutures principales.

Trop marre des coutures que se décousent.

Bouhhhhh. Ce n’est pas bien de taper sur la concurrence 😉

L’envers du sac mis à nu, continuons cette exploration des dessous de la confection avec l’atelier.

L'atelier

À quoi ressemble cet atelier ?

Autorisé à franchir la porte de l’atelier (une fois n’est pas coutume), mon fils s’est esclaffé :
« C’est dingue on dirait le labo d’un chercheur fou ! »

L’atelier, tel que tu le verras que très rarement. Car si tu y viens, je rangerai tout…

Confection des sac à main sur mesure: Tout ce au'il y a à jeter jonche sur le sol : petits bouts de fil et de tissus

Les chutes ou le sentiment d’avoir bien travaillé.

Pourquoi je ne mets pas ces chutes directes dans la poubelle ?

Mystère. Je n’en ai aucune idée.

Confection de sac sur lesure, la table à coudre bien rangée

Pour le shooting de l’atelier : La table de couture bien rangée

Confection de sac sur lesure, la table à coudre, tout à porter de main

Pour une situation plus réaliste : Tout ce qui finit par se retrouver sur la table de couture, à porter de main au fil du temps.

Shooting en studio

Après la confection, le shooting. Même si si la prise de photo n’est pas l’étape de la réalisation que je préfère, elle est indispensable.

Une angoisse me saisit toujours : Est-ce que le sac va être à la hauteur des espérances de ma cliente ?

Mais après quelque temps, je suis toujours contente de revoir les photos des commandes personnalisées. Les bons souvenirs ressurgissent.

Le souvenir que je préfère

La prise de commande : ce moment si particulier quand ma cliente me raconte le sac de ses rêves. Un moment hors du temps. Un temps d’écoute et d’échanges bienveillants.

Sous toutes les coutures

Réalisation de sac à main sur mesure: Le coté du cabas.

Le sac d’Astrid est un grand cabas :

Suffisamment grand pour y transporter pochette A4 et ordinateur portable,

Pas trop pour ne pas alourdir la silhouette lorsqu’il est porté à l’épaule

Réalisation de sac sur mesure : l'intérieur du cabs, dans lequel est rangé une chemise A4 verte

Dans un grand sac cabas, qui ne mettrait que son ordinateur et ses pochettes A4 ?

Intérieur du sac à main avec les pochettes sur mesure assorties au sac.
Deux grandes poches avec zip,
Suffisamment grandes pour y mettre un grand mobile et des stylos en vrac
Pas trop grande pour pouvoir y glisser la main jusqu’au fond sans se perdre, et ne pas y laisser trainer des trucs que l’on a oubliés.

Quoi de plus élégant qu’un ensemble assorti de pochettes avec son sac à main ?

Realisation de sacs et pochettes personnlaisées : ensemble cabas, pochette et porte-monnaie
L’ensemble sac et pochettes

Un shooting studio sous toutes les coutures ne serait pas complet, s’il manquait le dessous du sac.

Ok, c’est le côté que tu vois le moins. Et pourtant, c’est important pour la bonne tenue et la solidité du sac.

Aucun détail ne doit être laissé au hasard pour qu’un sac soit vraiment pratique.

Réalisation de sac personalisé : shooting du dessous du sac
Le dessous du sac est noir pour se salir au minimum quand il est posé par terre

Après le shooting studio, shooting en extérieur. Et là, jouons les mannequins d’un jour pour mettre le sac et la pochette en situation.

Shooting dans les rues d'Antibes

Jouons les stars. Mais où est donc mon miroir de sac ? Histoire que je fasse les dernières retouches à mon maquillage avant le shooting.

Femme qui cherche sa pochette dans son cabas

J’ai trouvé. Tout est parfait.

Enfin, je m’en convaincs. La peur au ventre me saisit. Je n’ai pas l’habitude d’être de ce côté-ci de l’appareil.

Sac à main sur mesure, Shooting dans les rues d'Antibes de la pochette

Trois. Deux. Un. Moteur.

Femme qui marche dynamiquement en sortant de chez elles. Son sac cabas porté à l'épaule.

Détends-toi. Ça va le faire.

L’Élégance et féminité de la pochette portée à la main

Confection de sac à main sur mesure : Le shooting dans les rues d'Antibes une fois que la réalisation est finie
Confection de sac sur mesure : Gros plan sur une femme qui sort une pochette de son sac
Confection de sac sur mesure : Gros plan sur une femme qui sort une pochette de son sac

Envouté par les charmes de ce voyage, tu as envie de continuer un bout de chemin au cœur de l’élégance avec moi. Prends dès maintenant ton billet pour être la première au départ du prochain voyage.

Où nous emmènera-t-il ?
– Je ne sais pas encore

Tu recevras de temps en temps (une fois pas semaine au plus), un mail pour te faire découvrir ce nouveau voyage.

Voyager au cœur de l'Élégance,

de l'Art upcycling, de la Mode écoresponsable

Rejoins le club des Élégantes écoresponsables

close

Éthique, Artiste, Pratique, le trio gagnant de l'élégance

Rejoins le club des Élégantes écoresponsables

Pour voyager au cœur des contrées

de l'Élégance,

de l'Art upcycling,

de la Mode écoresponsable

25 commentaires sur “Réalisation de sac à main sur mesure : Comment se déroule la prestation ?”

  1. Retour de ping : Dans les Coulisses de la Fabrication – L'univers de Lilie, Créatrice de mode

  2. Le boudoir d'Amandine

    Coucou !
    Je trouve ça super que tu réalises des sacs sur mesure comme ça ! On peut enfin avoir LE sac à main parfait !
    Bisous

    1. Coucou Amandine,

      Contente que l’idée te plaise. Alors, je ne sais pas si c’est LE sac parfait, mais en tous les cas c’est celui qui te correspond exactement 😘
      N’hésite pas à en parler autour de toi 👄.
      Bises et à bientôt

    1. Merci ma belle Anna, Surtout n’hésite pas à en parler autour de toi 😉
      Dans la création, c’est vraiment ce qui m’éclate, comprende ce dont à besoin ma cliente, ce qu’elle aime et réaliser un sac qui répond à ses attentes.
      Bises

  3. Que de patience et de talent pour des créations toujours jolies et originales !
    Bravo Lilie et merci de nous révéler tes astuces.
    Longue vie à ton entreprise !
    Belle journée
    Bisous !

  4. Hello ! Merci pour ce partage, j’ai trouvé ton article hyper intéressant. Moi qui suis fan de sacs, je suis contente de voir un peu l’envers du décor, comment les choses se passent et comment c’est créé. Et le sac est absolument canon, j’adore l’association des couleurs ! Bisous

    1. Coucou,
      Merci pour d’être passée sur cet article nous dire ce que tu penses de l’envers du décors. Je suis comme toi, curieuse de connaître ce qui se passe de l’autre côté. Et comme, j’aime tous les genres de créations artistiques, j’ai invité d’autres créateurs à nous parler de leurs coulisses.
      Chut, je ne t’en dis pas plus pour le moment…
      Bises.

    1. Coucou,
      Merci pour ce petit mot. Pour te tenir informer, il y aura d’autres articles de ce style… Et oui, je vais inviter des créatrices à parler des coulisses de leur fabrication. Moi aussi, je suis trop fan de ça. Oui, je suis très curieuse..
      Bises et à bientôt,
      Lilie

    1. Coucou ma belle,
      Merci pour ton gentil mot. Contente que ça te plaise, je vais présenter les coulisses d’autres créatrices de temps en temps. J’aime bien la face cachées de la création. Qu’est-ce que tu en penses ?
      Bises

    1. Coucou,
      Merci pour ce petit mot. Le jaune, le jaune, j’ai beaucoup créé avec des touches de jaune cet été, surement une influence de ce soleil caniculaire …
      Tout le monde n’aime pas… Mais quand on aime, on est addict, ça relève et égaye tellement une tenue, une petite touche de jaune.
      Bises

    1. Merci pour ce petit mot.
      Cet article coulisse fait des petits. J’ai invité d’autres créateurs à partager eux aussi les coulisses de leur fabrication. J’ai envie de partager tout ce savoir faire Français, dans des domaines créatifs très variés. J’espère que cela te plaira autant.
      Chut, je n’en dis pas plus… Il faut que je garde un peu de suspens pour la première invitée.
      Bises

  5. Une bonne idée de partager l’envers de la création.
    Personnellement, je trouve que les 2 cuirs s’accordent très bien -je pense que je préfère cette association à celle jaune et noire envisagé au départ.

    1. J’avais envie de parler, enfin de partager par écrit plutôt, l’envers du décors. Quand je couds j’ai des tas d’idées qui me passent par la tête, le pourquoi du comment de ce que je réalise. Je n’ai pas souvent l’occasion de le partager, car ce sont des pensées éphémères. Cette fois-ci j’ai pris le temps de le faire. J’ai mis environ 6 mois à écrire l’article de bout en bout 😉
      Merci pour ton message.

      1. Le résultat est à la hauteur de l’attente. Par contre, cela rend plus difficile la fidélisation des lecteurs. Mais cela dépend aussi du but du blog. ( perso/pro, partage occasionnel ou constitution d’une grande communauté…)

        1. Quel est le but de mon blog ? c’est une excellente question.
          J’avais envie de partager sur ma création, ce qui ne correspond pas au standard du marketing et de la vente. Comme toutes les blogueuses, je rêve d’une grande communauté, pour qu’un maximum de personnes puissent profiter de mes créations. Etre suivie pour être suivie n’est pas mon but premier. Mon light motif, c’est la création. Le blog c’est pour échanger sur mes créations et mon univers d’artiste qui ne se réduit absolument pas qu’à la fabrication de sacs et pochettes. Je suis hyper curieuse, et j’adore échanger sur mes découvertes, et sur des tas de sujets différents, ce qui a toujours une influence, plus ou moins directe, sur mes créations. D’ailleurs, je tiens une page avec mes partenariats, qui sont plus variés que ce que j’avais imaginé initialement. Je prends toujours beaucoup de plaisir à rédiger sur mon nouveau partenariat. L’occasion de faire le point sur ce que cela m’a apporté et comment je vois le(les) suivants.
          Merci pour ton commentaire de blogueuse. N’ayant pas (encore) beaucoup de lecteurs, ton commentaire en est d’autant plus précieux. Et y répondre, m’a permis de faire le point sur l’objectif de mon blog, un an après. Double MERCI. Je continue dans cette voie. Lentement, mais surement, avec un contenu riche.

          1. De rien.
            Tu interagis beaucoup plus que moi ! Certes cela ne concerne pas la création, mais je ne me suis pas encore lancée dans une interview (j’ai une idée mais je ne l’ai pas travaillé- ni les questions ni le contact avec l’association) ou une co-rédaction. Il faudrait que je me lance !
            En tout cas, cela me motive quand je vois le résultat de tes collaborations sur Etsy.

            1. Ce commentaire me fait très plaisir, Merci. Participer à t’encourager, à te donner envie de lancer concrètement ton projet, de croire que c’est possible est inattendu, car ce n’est pas le but premier de mon blog 😉 je ne suis pas coach 😉 Influencer pour avancer grâce à l’exemple, est quelque chose qui fait partie de ma vie de tous les jours. Je n’ai aucune prétention, juste une envie de donner une petit coup de boost à toute femme qui a envie de se lancer. C’est surprenant que cela ce voit à travers mes écrits. C’est d’ailleurs ma réflexion du moment, c’est incroyable tout ce que l’on peut faire passer par l’écrit.
              Si tu veux discuter en privée, n’hésites pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.