Coucher de soleil sur la ville de Miami

Une soirée inattendue à Miami Beach

Trois jours déjà à Miami, je m’envole demain pour le vieux continent et je n’ai rien vu d’autre que ma salle de réunion avec sa quarantaine de participants. Quand en jetant un coup d’œil par la fenêtre j’aperçois le coucher de soleil, je ne peux résister. Ni une ni deux, je m’éclipse discrètement sur la terrasse, pour le fixer dans la petite boite électronique qu’est mon smartphone. Un coucher de soleil sur l’aéroport et les toits de la ville, comme souvenir, c’est toujours mieux que rien.

Extrait de la série de photos : Le soleil disparaît

Fin des trois jours de réunion, relâche, nous soufflons. Qu’elle est la première question que se pose un français pour se détendre : Où dîne-t-on ?
Pas trop loin nous suggère le chauffeur, il y a beaucoup d’embouteillages à Miami.

Au moment de se rabattre sur un des restaurants bruyants de la place, le chauffeur qui est vegan, nous propose d’aller dîner dans son restaurant fétiche, le GLAM, GREEN LIVING ANIMALS MATTER. L’hésitation fut de courte durée lorsque nous avons su que ce restaurant était à Down Town. Une occasion de voir un peu plus de Miami.


Nous sommes les seuls clients. Que faisons-nous dans ce restaurant Vegan ? Est-ce vraiment un bon restaurant ? En tous cas la déco est sympa, dans le thème Glam: les couverts sont assortis au logo couleur bronze sur fond violet et la canette de bière est rose.
Une demi-heure passe, le restaurant se remplit, que dis-je, les jeunes branchés de la ville affluent. Le spectacle est fini, il nous faut libérer la table. 

Mon coeur de motarde s’émerveille devant cette custum

Nous voilà dehors, à errer sur la grande place. Avec trois mecs, impossible d’entrer flâner dans les boutiques (qui sont encore ouvertes à cette heure-ci, et oui, nous sommes aux US.) J’en profite pour faire une deuxième série de photos avec la déco de Noel. Un souvenir de plus dans la petite boite électronique, c’est toujours çà. Et j’aime vraiment ce côté irréel des décorations de Noel. Je suis toujours aussi curieuse de savoir comment ces illuminations sont accrochés autour des troncs et des branches.

Il est encore tôt dans la soirée, nous repartons demain. Et si nous allions voir le mammouth doré ? A quoi ressemble donc ce mammouth dont nous parle les américains et les canadiens depuis trois jours ? Pourquoi donc, est-ce l’emblème de leur projet ?
Quelques kilomètres plus loin. Beaucoup d’embouteillages plus tard. Nous voila à Miami Beach, devant le Fanea hôtel. Et là stupeur. Aurions-nous fait toute cette route pour rien. Et oui, nous n’avons pas le look du tout, mais alors là pas du tout, de la foule qui se presse devant l’hôtel. Nous ne pourrons jamais rentrer.
Nous y sommes. Rien à perdre. Nous tentons. Nous entrons.
Quel émerveillement.

Le Bar à Champagne

Un peu de culture à ce stade de la soirée : Cet hôtel est un petit bijou signée Alan Faena. Le promoteur a vu les choses en grand et au singulier. Construit en même temps que l’appartement le plus cher du moment, la Faena house (60 millions de dollars). Chaque pièce du Faena Hotel est hors du commun, unique en son genre : la fresque de Juan Gatti, l’imposant squelette de mammouth recouvert d’or 24 carats qui trône dans la cour, qui a coûté 18 millions de dollars (je comprends mieux pourquoi il est dans une cage de verre).

Notre voiture attire les curieux

Le manège à chevaux scintille dans le hall

Mais avant de repartir, la vente aux enchères de jeunes artistes nous attend. Pendant que le maître de cérémonie présente les œuvres des jeunes artistes (jeunes, jeunes, la mise à prix de leur oeuvre est un nombre à 4 chiffres), mon regard se perd dans la foule et sur les tenues des acheteurs potentiels.

Instant mode à la dérobé de ces messieurs qui sirotent tranquillement leur champagne

Un souvenir agréable,
une soirée inattendue à Miami Beach lors de la
Miami Art Week 2018.

Et vous, racontez-moi votre moment sympathique et inattendu.

Créatrice de Style. Le style est un art. Le créer à partir du sac est mon Art.

8 commentaires

Laissez moi un petit mot pour me dire ce que vous en pensez.