Mes partenaires 2019

2019 est l’année de mes premiers interviews de créatrices. Les techniques utilisées par ces créatrices sont fascinantes. Je les ai invitées à nous partager les coulisses de leur atelier. Béatrice nous dévoile sa passion pour la création de bijoux. Daily Kat, illustratrice de mode nous fascine avec ses différentes techniques d’illustration.  Candice nous fait voyager dans l’univers des parfums avec l’iconique Chanel Numéro 5.

BCréatrice, Bijoux haute fantaisie

Une envie de partager avec vous l’univers créatifs de Béatrice, que dis-je sa Galaxie créative. Je l’ai invitée à vous présenter elle-même sa passion pour la création de bijoux de haute qualité : Bcréatrice, Passion, Création, Émotion

Photo de Béatrice, créatrice de bijoux

Fille de l’Univers, j’ai toujours eu foi en la Vie. J’ai réussi à m’ancrer dans le moment présent et j’embrasse depuis la joie de la création pure, celle qui exprime qui je suis et reflète la beauté de celles et ceux qu’elle appelle ou interpelle, en les ornant de pièces précieuses.

Ce qui me plait chez Béatrice

Outre le fait que j’ai tout de suite accroché avec le jeu de mot de sa marque BCréatrice, sa passion pour la création, sa technique n’en est pas moins impressionnante. Elle travaille les matériaux nobles comme l’argent et la pâte de bronze qu’elle associe avec de l’émail pour les couleurs. Créatrice dans l’âme, Béatrice a plusieurs cordes à son arc, notamment celle du dessin. Elle croque tous ses bijoux en 2D avant de leur donner naissance en 3D. Passionnée, créative, unique, il n’en fallait pas plus pour me conquérir. Et oui, vous l’avez compris, je suis fan à 100%.

Logo BCréatrice

Retrouvez la sur les réseaux sociaux

Candice Politis, Auteur

Candice est une jeune auteur inconditionnelle de mode. Malgré son grand faible pour Repetto, elle s’est prêtée avec plaisir au jeu de l’écriture pour nous raconter Chanel : Chanel N°5, Vision ou Révolution ?

Portrait de Candice Politis, auteur de roman

Certains naissent dans les roses, d’autres dans les choux, moi je pense que je suis née dans un livre ! De belles histoires coulent dans mes veines d’écrivaine et alimentent mon inspiration. J’ai l’esprit créatif et je suis souvent dans mon petit monde, j’ai une vie intérieure très dense ! La lecture et l’écriture sont intimement liées par cette magie des mots que l’auteur assemble pour son lecteur comme le créateur d’un nouveau monde, celui de son livre. C’est ce qui m’exalte le plus ! Je m’attache aux personnages que je crée, j’aime l’idée de leur donner vie par le truchement des lignes d’un récit cousu de toutes pièces, comme un vêtement ou comme un accessoire. J’adore la mode où là encore j’éprouve le bonheur de la créativité. J’aime aussi dessiner, peindre, prendre des photos. Seul mot d’ordre : il faut que cela appelle la créativité. J’adore les chevaux. A cheval, je m’évade. Maman de 5 enfants, ils sont toute ma vie et j’ai à cœur de leur transmettre l’éveil au monde et l’envie de créer.

Ce qui me plait chez Candice

L’aisance d’écriture de Candice m’impressionne. Quand moi, je mets des heures à rédiger un article, à le mettre en forme, à le relire. Candice, elle, en 2 temps 3 mouvements a rédigé son article sur Chanel Numéro 5. En plus il correspond vraiment à ce que j’avais envie de vous partager sur Coco Chanel, mon icône. Normal, me direz-vous, elle est écrivain. Pas si sure, ce n’est pas toujours facile d’écrire avec le ton juste.
Je me suis régalée à lire son premier roman : Le Goût du Gâteau Basque. Je ne vous en dit pas plus, je vous laisse le découvrir par vous-même. C’est quand même elle qui en parle le mieux.

Couverture du livre "Le goût du gâteau basque"

Retrouvez la sur les réseauc sociaux

Le gout du gâteau Basque

Couverture du livre "Le goût du gâteau Basque"

A Saint-Jean-de-Luz, Gabrielle, jeune illustratrice de 28 ans tombe sous le charme de Raphaël, artiste et galeriste de 19 ans son aîné. Auprès de lui, elle découvre une vie de sensualité, qui rompt avec ses habitudes et son éducation. Cet amour qui détonne, pourra-t-il se frayer un chemin dans la vie aux contours réguliers de Gabrielle ? Pour l’héroïne, un véritable parcours initiatique commence, jalonné de gâteaux basques qui prendront le goût de ses émotions.

SE RÉALISER AU FÉMININ, DIGITAL NOMADE

Se réaliser au Féminin, un sacré défi pour moi, une évidence pour Aurélia, la rédactrice de ce blog. Et les défis, j’aime ça, je dirai même plus, je suis irrémédiablement attirée par les défis. Alors quand elle a lancé celui de proposer un conseil pour Se Sentir Libre dans son business, ni une ni deux, j’ai foncé. Les idées fusent. Laquelle retenir ? Surtout laquelle développer ? Un article de 300 mots minimum pour être publiée sur son blog. A rédiger en 4 heures, j’ai découvert ce défi au dernier moment. En général il me faut un mois minimum, pour écrire un article. Le temps d’y réfléchir. 15 000 pauses et 10 000 relectures après, j’appuie enfin sur le bouton « Publier ». Avec 4 heures, seulement 4 heures devant moi, il me fallait sortir de ma zone de confort. Conseil tout trouvé.

Pour se sentir libre dans son business : Sortir de sa zone de confort.

Laissons la se présenter

Portrait d'Aurélie

j’ai pour mission d’aider les femmes web-entrepreneures à acquérir plus d’harmonie et de liberté dans leur travail, sans mettre de côté leur ambition, et en accord avec leurs valeurs. J’ai donc créé un blog pour partager mes conseils. En plus, j’adore écrire et créer mes propres illustrations ! Côté perso, je rêve de devenir Digital Nomad

Ce qui me plait chez Aurélia

Bienveillance, serait LE terme que je retiendrai si je devais n’en garder qu’un pour décrire ce que j’apprécie chez Aurélia. Ayant toute liberté dans cette section, je me lâche : Aurélia est active -pro-active même, enthousiaste, hyper professionnelle et structurée – soutien fort appréciable pour les créatrices et créateurs qui comme moi, ont une tendance à la « diversification ». Elle est présente, encourageante, ouverte sur le monde, etc. Une longue liste de qualitatifs forts utiles pour aider les autres. Mais il n’y a pas dire, bienveillante est le terme qui revient toujours sur le bouts de mes doigts lorsque je tape ce paragraphe.

Nous avons échangé par mail. Pas de contact visuel ni oral, juste par écrit. Et à chaque fois, je suis étonnée de tous ce que l’on peut faire passer par l’écriture. Aurélia, n’est d’ailleurs pas la première blogueuse qui m’a fait réaliser la valeur des échanges écrits. La première, la toute première, a aussi partager son conseil dans les Défis de Se sentir Libre dans son Business.

Retrouvez la sur les réseaux sociaux

Cafouille Création, Créatrice

Emmanuelle, la créatrice de Cafouille Création, est une créatrice inclassable. Elle crée des bijoux, mais pas que. Elle crée des lampes, mais pas que. Elle fait de la déco, mais pas que. Elle crée des puzzles pour enfant, mais pas que. En résumé, elle travaille le bois et elle crée beaucoup de « trucs » différents à partir de cette matière. Pour se définir, elle m’a dit un jour qu’elle réalisait des demandes qui n’existent pas.
Le coquelicot, influence éphémère a donné naissance à une heureuse collaboration de créatrices d’accessoires rouges feu (à retrouver ici).

Laissons la se présenter

Je réalise des créations autour du bois la plupart du temps en découpe à la scie à chantourner (mais pas que). Entièrement pensées et réalisées par moi-même, mes créations sont la plupart du temps assez colorées et plutôt tournés vers l’univers des tous petits, ce que je préfère c’est la création de luminaires mais je ne pourrais pas me cantonner à un seul type de créations, je fais donc également de la déco d’intérieur, des bijoux, et en ce moment je me lance dans la création de puzzles…

Ce qui me plait chez Emmanuelle

Cela fait quelques temps que je suis Cafouille Création sur les réseaux sociaux. J’aime beaucoup ses luminaires. Ma curiosité a été piquée au vif lorsque j’ai vu des vidéos de son travail à la scie chantourner (je n’ai appris que très récemment le nom exact de cette machine qui découpe le bois). Il faut dire que j’ai une phobie de tout ce qui est tranchant, scie, couteau, cutter, etc… Le seul instrument tranchant (si on peut dire) que je manipule, vous vous en doutez, ce sont les ciseaux.
Revenons à cette vidéo. Emmanuelle découpait des roses pour des boucles d’oreilles. Oui, c’est sacrément minutieux, j’étais plus qu’impressionnée. Moi, en pleine période « Coquelicot », ni une ni deux, je vais farfouiller sur ses pages pour trouver des boucles d’oreilles coquelicot. Et comme, je n’en ai pas trouvé, je lui ai tout simplement demandé si elle pouvait m’en faire.
Elle a tout de suite dit oui. La suite dans l’article Influence coquelicot.

Retrouvez la sur les réseaux sociaux

Elodie, Blogueuse - Testeuse

Pour vous présenter La blogueuse Elodie, ma partenaire testeuse de mon dernier concours (mai 2019), je vais vous raconter l’histoire de notre collaboration, plutôt que ma traditionnelle présentation. Vous allez très vite comprendre pourquoi.

Trousses à maquillage noir à pois blancs

Quand La blogueuse Elodie m’a contacté pour un partenariat, je n’étais pas hyper partante, j’avais déjà tellement de projets en cours, que je ne me voyais pas en commencer un autre. Et puis surtout, je suis mal à l’aise avec le concept de « testeuses ». L’idée que l’on puisse tester mon sac ou ma pochette comme on teste un savon ou une crème dessert ne laisse de marbre

La blogueuse Elodie m’a proposéz un concours et de la visibilité. Cela faisait quelques temps que je n’avais pas fait de concours. Alors pourquoi pas.
Quand je lui ai demandé, ses couleurs, son style, celui de son public, lesquelles de mes créations elle aimait particulièrement – J’essaie toujours de proposer une trousse ou pochette qui plaît à la blogueuse et surtout à ses fans – elle m’a montrée la photo d’une pochette qui ne faisait pas partie de ma collection… avec pour commentaire « j’adore ce style » !
Oups, Oups, Oups, ce n’est ni une de mes créations, ni mon style.
Je suis perplexe ! Que faire ? Veut-elle vraiment faire un concours avec moi ? Oui. Elle insiste avec le sourire et une joie de vivre fort communicative, je dois le reconnaître. Comment fais-ton passer autant d’énergie et de joie dans des messages écrits ? Là n’est pas la question. Nous continuons à échanger. Que puis-je lui proposer ? Je suis tentée pas ce défi

Pompons des trousses à maquillage
  • La pochette adorée est une pochette en tissu. Je couds principalement du cuir synthétique.
  • La pochette adorée a pour motif un chat. Je n’ai aucun motif animalier dans mon stock de tissu.
  • La pochette adorée est de style petite fille. Je suis plutôt style femme fatale, Channel ou Rockabilly.
  • La pochette adorée est à pois noir. Tiens, j’ai un cuir synthétique noir à pois argenté que je n’ai jamais utilisé. La petite graine de mon imagination était planté.

Après une semaine de réflexion, est née la collection Preppy Rose.

Laissons la se présenter

Je suis une blogueuse testeuse influenceuse pas du tout photogénique ….

Et la suite est une description factuelle de sa famille (prénom et age de ses enfants, etc.). Une très belle famille que je préfère laisser dans la sphère privée que celle des réseaux sociaux.

Trousses maquillage Preppy Rose

Ce qui me plait chez Elodie

Tout simplement sa joie de vivre et son dynamisme si communicatif.

Dress me … and my kids, Blgueuse

Cette maman blogueuse a organisé mon premier concours sur Instagram (Janvier 2019, à retrouver ici). Pour ce premier concours de l’année, je proposais d’offrir un lot de lingettes démaquillantes de la collection Green & Glam, et la pochette assortie.
Après beaucoup d’hésitation – les illustrations de Kat sont toutes magnifiques – la gagnante s’est décidées pour les lingettes démaquillantes zéro déchet de la série Green.

Laissons la se présenter

Maman de deux loulous de 6 et 7 ans, je n’en aime pas moins la déco, la mode, les voyages, les sorties, etc.
Sur mon blog, je vous parle de mes coups de cœur pour mes enfants, pour moi et pour toute la famille. Vous y trouverez aussi des tests de produits et des concours.

Ce qui me plait chez Bérangère

Bérengère est une maman active. Ce qui ne va pas sans me déplaire, vous imaginez bien.
Mais aussi, elle est pro, organisée, efficace. Elle est à sa « petite » affaire de maman blogueuse, avec beaucoup d’idées [dans les sud de la France, l’adjectif « petit/petite » est affectueux et bienveillant, il n’a rien à voir avec une notion de taille !].
Une collaboration fort agréable, simple, qui roule tout seule.

close

Pour recevoir les billets de Lilie, inscrivez-vous.